Les QCM interactifs sont accessibles en accès libres dans le portail de formation dilingco.com


Les affirmations 2 et 5 sont exactes.

Affirmation 1
Non.
Les différences géologiques, climatiques, géo-morphologiques (reliefs, rivières,...), entre régions ne permettent pas d'obtenir un même terroir avec des régions différentes.
Un terroir viticole se situe dans une région où les éléments caractéristiques sont identiques dans toute la zone du terroir.

Affirmation 4
Si.
Le savoir faire, les techniques de vinification, d'assemblage de cépages, sont à la base des caractères organoleptiques des vins.
Ils découlent souvent de pratiques ancestrales et de méthodes qui peuvent être incluses dans le cahier des charges de l'AOC.
Exemple :
Cultures en hautain dans le vignoble du jurançon pour limiter les effets des gelées printanières.
Note :
organoleptique : détectable par un récepteur sensoriel.
Apparence, odeur, goût, texture, consistance.

Affirmation 5
Oui.
Plusieurs cépages peuvent être cultivés dans un même terroir et être assemblés pour constituer les vins AOC du terroir.
Exemple du Jurançon :
-
2 cépages principaux à 50% au moins de l'encépagement
(Petit manseng B et Gros manseng B)
-
3 cépages complémentaires d'assemblage
(Courbu B, Camaralet de Lasseube B, Lauzet B)
- seuls les
petits et gros manseng pour la mention "Vendanges tardives".